Jean D'ANDLAU
Doctorant en Histoire moderne

Doctorant(e) au laboratoire :
Institut de Recherches Historiques du Septentrion

Domaines de recherche :
- Révolution française
- Histoire de la justice
- Convention nationale

 

  • Présentation

  • Axes de recherche

  • Enseignements

  • Publications

  • Responsabilités

  • Parcours

- Fonder la République par la loi. Le Comité de législation de la Convention nationale (1792-1795) sous la direction d'Hervé Leuwers

Résumé : Notre thèse, consacrée au Comité de législation de la Convention nationale (1792- 1795), invite à l’étude inédite et approfondie d’un organisme central de l’Assemblée qui a fait entrer la France en République. Fondé sous la Législative (octobre 1791), ce comité d’une importance fondamentale est chargé de préparer les lois qui doivent être débattues au sein de l’Assemblée, mais aussi de veiller à leur juste application dans l’espace national. Notre projet ambitionne d’examiner le fonctionnement d’un organe législatif devenu organe de gouvernement à partir de l’été 1794, de réfléchir à la place de la loi dans la construction républicaine ainsi que d’étudier la participation concrète des citoyens à l’élaboration du droit nouveau.
L’objectif de notre recherche est d’approfondir l’analyse d’Hippolyte Taine qui, en faisant allusion aux comités parlementaires, expliquait « qu’il faut au travail et au succès d’une assemblée [...] du silence et de l’ordre, de l’esprit pratique, de la discipline sous des conducteurs compétents et acceptés.». L’étude du Comité vient ainsi éclairer un rouage essentiel de la Première République, un laboratoire de la loi, un réceptacle des aspirations de tout un peuple, mais aussi une communauté de juristes, citoyens et législateurs chargés de fonder l’ordre et d’établir la norme. Nos travaux explorent les réunions quotidiennes de ce comité essentiel et pourtant loin des luttes théoriques ou des effusions politiques qui captivent de manière récurrente l’intérêt des historiens de la Révolution. En adoptant cette focale, notre étude cherche à renouveler l’approche des années 1792-1795 en se détournant de l’analyse des discours, des événements et des postures pour s’atteler à l’étude plus technique des textes, à l’étude de l’ombre où s’élaboraient, dans des discussions intimes, complexes et souvent tatillonnes, la matière du gouvernement. En s’intéressant à la participation des citoyens à la création du droit nouveau, à l’action des juristes en temps d’exception ou encore aux caractéristiques de notre premier pacte républicain, ces recherches trouvent un écho presque quotidien dans l’actualité la plus récente.

    • - Révolution française
      - Histoire de la justice

  • - 2018-2019 - Lycée Louis-le-Grand, classe préparatoire ECS, khôlle histoire-géographie-géopolitique 
    - 2015-2018 - Université Lille 3 – Introduction à l’histoire moderne, dirigé par Marie-Laure Legay, TD, 36h.
    - 2015-2018 - Université Lille 3 – Préparation au concours de l’agrégation d’histoire, TD, 36h.
    - 2014-2015 - Sciences Po Paris
- Chargée d’enseignement au sein de la Préparation au concours de l’agrégation d’histoire
    - 2014-2015 - Collège François Couperin, Paris - Enseignant stagiaire

  • Ouvrages
  • Directions Ouvrages
  • Chapitres Ouvrages
  • Articles
  • Communications
  • Valorisation
  • Vulgarisation
  • Comptes rendus
-  
-

À paraître
- « Penser la loi et en débattre sous la Convention : le travail du Comité de législation et la loi sur les émigrés du 28 mars 1793 » à paraître dans les Annales historiques de la Révolution français.
- “Time opens a new book for history…” Legislating on the republican calendar, new times and modern times, Actes du colloque Le temps. Histoire contemporaine d'un enjeu politique et scientifique. Centre d'histoire de Sciences Po – CHSP, 22-23 November 2016. 


2018-2019
Le Comité de législation à l’œuvre : l’enracinement du nouveau régime républicain (22 septembre 1792 – brumaire an IV), séminaire de recherche dans le cadre du séminaire de master et doctorat « Révolution française, révolutions des XIXe-XXIe siècles » du Professeur Michel Biard, université de Rouen, novembre 2018.
Les membres du Comité de la Convention face à l’exception : la loi sur les émigrés de 1793, séminaire de recherche, dans le cadre du séminaire de master et doctorat « Justice et société judiciaire » du Professeur Hervé Leuwers, Université de Lille, décembre 2018.
Gouverner par la loi. Les comités et commissions des Assemblées révolutionnaires : du législatif à l’exécutif, Journée d’études aux Archives nationales, juin 2019

2017 – 2018
- « Dire et faire dire la loi en révolution, légitimer et  défendre l’amour des lois républicaines 1792 – 179. », Journée d’étude des doctorants, université de Lille, mai 2016.

 2016-2017
- « Le règne de la loi et la Révolution française, dilemmes et évolutions dans la pratique judiciaire », séminaire de recherche « Justice et société judiciaire », Université Lille 3 – Charles de Gaulle, février 2017.
- “Time opens a new book for history...” Legislating on the revolutionary calendar, new times and modern times”
, colloque international « Le temps: histoire contemporaine d’un enjeu politique et scientifique », Sciences Po Paris (CHSP), novembre 2016.
-  « L’art séquentiel et la Révolution française : entre transmission, fiction et mémoire
», actes de la journée d’études « La bande dessinée historique, un objet d’histoire ? » organisée par le Centre de recherches historiques : Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés, à paraître aux Éditions de la Rue d'Ulm.

2015 – 2016
-   « Pouvoir politique au cœur de l’intime : le comité de législation et la loi du 17 nivôse an II (6 janvier 1794) sur les successions » Journée d’étude des doctorants, université de Lille, mai 2016
-  « Le Comité de législation de la Convention nationale, méthodologie et perspectives de recherches »
, séminaire de recherche « Justice et société judiciaire », Université Lille 3 – Charles de Gaulle, mars 2016.

2017-2018
- Association Française pour l’Histoire de la Justice
- Collaborateur scientifique du Salon du livre judiciaire, rédaction des récessions, interface avec les auteurs, préparation du Prix Malesherbes.

Depuis 2016
Société des Études Robespierristes
- Collaborateur scientifique et webmaster, équipe de coordination du projet numérique de la société 

  1. 2016
    - « Qu’est-ce que l’exception ? L'urgence face à l'histoire »
    dans Opium Philosophie, Regard sur l’histoire, n°10, février 2016.

2017
- Milliot, Vincent, « L’admirable police » : Tenir Paris au siècle des Lumières.
Champ Vallon, coll. « Époques », 2017
- Pierre, Michel, Le temps des bagnes, 1748 1953, Tallandier, 2017.
- Tessier, Philippe, François Denis Tronchet, Fayard, 2017.

  • 2017-2021 Représentants des doctorants du laboratoire IRHiS

    2017-2018
    - Association Française pour l’Histoire de la Justice

    - Collaborateur scientifique du Salon du livre judiciaire, rédaction des récessions, interface avec les auteurs, préparation du Prix Malesherbes.

    Depuis 2016
    - Société des Études Robespierristes

    - Collaborateur scientifique et webmaster, équipe de coordination du projet numérique de la société

  • - 2019 : Lauréat de la Fondation Napoléon
    - 2018-2019 : Boursier de la Fondation Thiers – Institut de France
    - 2015-2018 : Doctorant en histoire moderne, Université de Lille 
    - 2015-2018 : Doctorant contractuel en histoire moderne, Université de Lille
    - 2014-2015 : Professeur stagiaire, Collège François Couperin, Paris
    - 2014 : Agrégation d’histoire (rang 17)
    - 2013-2014 : Université de Lille, préparation à l’agrégation d’histoire 
    - 2008-2012 : Master carrières européennes et internationales, Sciences Po Lille