CNRS

Accueil

 

HeckGrimRIM

Groupe de Recherches en iconographie médiévale


  • Présentation
  • Fiche pour Répertoire
  • Répertoire
  • Rencontres
  • Archives

Présentation 2001- mise à jour mars 2011

Un ensemble de collègues enseignants-chercheurs des départements d'histoire de l'art des universités françaises ont formé un Groupe de Recherches dans le domaine de l'iconographie médiévale, prise dans ses deux significations fondamentales :

1 – Analyse iconographique et interprétation des œuvres

Le nouveau développement des études iconographiques, depuis une dizaine d'années, parallèlement à celui des études sur les relations du texte et de l'image, a transformé l'apport de l'histoire de l'art à la compréhension des œuvres, comme à la connaissance de l'histoire culturelle. Une meilleure prise en compte de la totalité des éléments d'un édifice, et des rapports qu'ils entretiennent entre eux ; de la fonction des œuvres, mais aussi du contexte religieux, social, intellectuel ; une relecture des textes ; une nouvelle impulsion donnée aux inventaires et corpus, en particulier pour le manuscrit enluminé ; enfin un intérêt plus grand pour la polysémie des œuvre, et pour des analyses d'histoire de l'art nourries par le contact avec les disciplines voisines, en sont les principaux éléments.
Dans un lien réaffirmé avec les autres aspects de la discipline – l'iconographie ne pouvant être séparée ni de l'étude matérielle des œuvres et de la critique d'authenticité, ni de l'analyse stylistique – l'ampleur des travaux iconographiques en cours et en projet appelle une information régulière, et une coordination à long terme.
            Les premiers objectifs du Groupe de Recherches sont, pour l'iconographie médiévale :
- la tenue d'une rencontre annuelle ouverte à tous les historiens de l'art, qu'ils relèvent ou non de l'université, et laissant aussi une place notable aux doctorants et aux jeunes chercheurs. Les communications sur les travaux entrepris, les méthodologies utilisées et les résultats des recherches aideront à une définition prospective de champs et de programmes de recherches à moyen et long terme.
- l'établissement de bilans sur les moyens et instruments de travail (photothèques, fonds documentaires, bibliothèques spécialisées…) et la définition des lacunes qu'il semble le plus urgent de combler, dans les domaines traditionnels et dans ceux des nouvelles technologies.

2 – Corpus d'images et banques de données

Le Groupe de Recherches s'est également donné pour but de développer de façon considérable les fonds de photographies d'œuvres d'art médiévales disponibles sur les supports des nouvelles technologies, et d'aboutir à leur utilisation possible
- dans le cadre de l'enseignement, à tous les niveaux, licence, master, doctorat
- comme à toutes les étapes de la recherche
            Ce but est à la fois indispensable à moyen terme, et irréalisable dans l'immédiat. Mais il est urgent d'y travailler, pour éviter de subir des mutations qui auront été pensées sans tenir compte de nos besoins spécifique. Cela appelle la solution d'au moins trois types de problèmes, que l'on ne peut qu'esquisser ici :

- scientifiques : ce sont les mêmes images dont nous avons tous besoin, et la solution ne passera pas par le travail d'équipes isolées travaillant séparément à la numérisation de fonds analogues ou à la mise au point de logiciels, de protocoles d'indexation, et de thesauri, mais par le partage de ces tâches, et la prise en charge internationale du projet.
- techniques : l'exigence est celle
* d'une projection sur grand écran, dans un amphithéâtre, avec une qualité au moins égale à celle des meilleures diapositives actuelles
* de systèmes de stockage et d'accès aux images souples, rapides, et compatibles avec les capacités de machines d'un coût accessible
* de processus technologiques qui n'imposent pas aux universités des renouvellements fréquents de matériels dans une course sans fin
- financiers : l'exigence est la levée de l'obstacle du droit de reproduction, de la part des musées et bibliothèques, lorsqu'il s'agit de l'enseignement et de la recherche universitaires, à différencier d'une utilisation pour la publication (cf le fair use admis aux États-Unis).

La nature même des nouvelles technologies, et la rupture de la localisation géographique entre les fonds documentaires et d'images, et les lieux de consultation possibles, sont les autres arguments évidents de cette nécessité d'une concertation internationale. La solution n'est pas la numérisation, dans chaque université, à partir de publications ou de diapositives faites par contretypes, mais le partage de clichés de très haute définition réalisés sur les œuvres originales. Un but essentiel du Groupe sera la coordination de la constitution de fonds d'images numériques, entre autres par la réalisation de clichés d'œuvres de différentes régions, directement pour l'architecture et le décor monumental, indirectement pour les institutions patrimoniales (musées, bibliothèques, archives, DRAC, etc).

Le Groupe est un projet d'universitaires, fondé sur la collégialité et dont le but est l'information réciproque et le développement de projets communs. Certains des membres ont accepté de représenter plus particulièrement un domaine spécifique. Le Groupe comprend également des membres associés français, représentant des organismes ou des centres de recherches non universitaires, et des membres associés étrangers. Le Groupe n'a vocation ni à se substituer aux centres de recherches, aux équipes et aux programmes déjà en place, ni à prétendre leur imposer des choix.

Les membres du Groupe sont Roland Recht (Collège de France), Jean-Pierre Caillet (Paris-X), Christian Heck (Lille III), Fabienne Joubert (Paris-IV), Eric Palazzo (Poitiers), Dominique Poulain (Amiens), Daniel Russo (Dijon), Dany Sandron (Paris-IV), Eliane Vergnolle (émérite, Besançon).
Les membres associés français sont, pour la Bibliothèque Nationale de France, Centre de Recherches sur les Manuscrits enluminés, base iconographique Mandragore, Jean-Pierre Aniel ; pour la Section des sources iconographiques de l'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes (CNRS), Claudia Rabel ; pour le Corpus des émaux méridionaux (CNRS), Geneviève François ; pour l'Ecole Nationale des Chartes, Neil Stratford ; pour l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, Alain Erlande-Brandenburg.
Les membres associés étrangers sont, à Londres, Courtauld Institute of Art, John Lowden ; à Leuven, Université, Centre d'Etudes de la Miniature Flamande, Bert Cardon ; à Varsovie, Université, Piotr Skubiszewski ; à Princeton, Index of Christian Art, Colum Hourihane ; à Princeton, Université, Anne-Marie Bouché ; à Harvard, Université, Jeffrey Hamburger ; à l'University of California, Conrad Rudolph.
Les établissements indiqués ci-dessus sont ceux dont relevaient les membres au moment de la fondation du GRIM, en 2001, ou de leur entrée au GRIM.
Les programmes des journées passées sont consultables sur internet, voir : http://irhis.recherche.univ-lille3.fr/ (puis Projets associés/GRIM).

Christian Heck, Responsable du Groupe
Membre senior de l'Institut Universitaire de France
tel. 06.15.88.03.49.   e-mail : christian.heck@univ-lille3.fr

Répertoire

Les participants à nos rencontres ont souhaité l'édition d'un document qui donne les références de toutes les personnes intéressées par le GRIM, et les directions principales de leurs recherches et leurs publications, tant pour le Moyen Age occidental que pour le monde paléochrétien, Byzance et les chrétientés orientales, l'Islam. Le Répertoire est ouvert à tout chercheur concerné, même partiellement, par l'iconographie médiévale.

Toute fiche nouvelle, ou toute fiche mise à jour remplaçant une fiche plus ancienne, est à m'envoyer en document attaché par e-mail (christian.heck@univ-lille3.fr), sous la forme d'un document Word (.doc) respectant les normes définies ci-dessous. Ne rien envoyer à irhis, qui n'a pas de secrétariat pour le GRIM.

Les fiches reçues sont intégrées telles quelles, et par ordre alphabétique, sur le site http://irhis.recherche.univ-lille3.fr
puis Projets divers, puis GRIM - Annuaire

sur lequel on pourra aussi trouver la fiche type.

Il est essentiel de ne pas oublier de dater la fiche.
Chacun peut, à tout moment, me demander de remplacer sa fiche par une version actualisée (aucune fiche ne sera corrigée ; mais une fiche pourra être retirée et remplacée par une fiche à jour). Aucune modification ne pourra être faite directement sur le Répertoire, qui sera mis à jour chaque trimestre en fonction des nouvelles fiches transmises.

Fiche pour le Répertoire GRIM

Maximum 2500 signes et espaces, Times New Roman corps 12, sans mise en page particulière, ni illustration ni photo, et à enregistrer en document Word (.doc). Les fiches non conformes ne pourront pas être prises en compte.

À expédier par e-mail en document attaché à : christian.heck@univ-lille3.fr

NOM :
Prénom :
Fiche établie le :

adresse e-mail :

éventuellement adresse postale :

Profession :

Responsabilités diverses :

Equipe de Recherches :

Etudiants et jeunes chercheurs : préciser le sujet du doctorat (voire de DEA ou Master 2), l'université et le nom du directeur, la date d'inscription, ou de soutenance :

Eventuellement Doctorat d'Etat ou Habilitation :

Thèmes ou directions de recherches :

Eventuellement mots-clefs (cinq maximum) :

Choix de publications parues ou en préparation (cinq maximum) :

 

Version mise à jour contenant les fiches reçues au 9 AVRIL 2012

La dernière version du Répertoire est disponible

 

Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Programmes des Rencontres passées

Neuvièmes Rencontres du GRIM – mardi 5 juin 2012

Cycles et ensembles dans l’iconographie médiévale : typologies, procédés, spécificités

Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

9h00, Introduction, Christian Heck

9h10 – 9h30, Frédérique Cahu (doctorat 2008, Paris IV), Le livre III de la collection des Décrétales de Grégoire IX : un exemple de la production du livre universitaire au Moyen Age
9h40 – 10h00, Irène Fabry-Tehranchi (doctorat 2011, Paris III), La fontaine bouillonnante ou les résurgences de la figure de Lancelot l'Ancien dans le cycle du Graal : modalités textuelles et iconographiques de la construction cyclique
10h10 – 10h30, Cyril Gerbron (doctorant, Paris I), Répétition et variation dans les cycles narratifs de Fra Angelico

10h45, Pause

11h00 – 11h30, Bruno Boerner (Université de Rennes), Les Chapiteaux du Chœur de Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand
11h40 – 12h10, Marie-Anne Vannier (Université de Metz), L'iconographie de l'Exemplar d'Henri Suso

12h 30, Pause déjeuner (libre)

14h00 - 14h20, Viviane Huys (doctorat 2005, Avignon), Narrativité et discursivité à Vézelay : de l’importance des outils sémiotiques pour rendre compte d’une cohérence programmatique
14h30 – 14h50, Anne-Zoé Rillon-Marne (doctorat 2008, Poitiers), Le manuscrit de Florence (XIIIe s.) : une somme de musique organisée par un programme iconographique ?
15h00 – 15h20, Anne Dubois (doctorat 2008, Louvain), Le libraire parisien Pierre de Liffol et la création de manuscrits de la traduction française de Valère Maxime (XVe s.)

15h30, Pause

15h50 – 16h10, Frédérique Valéry (doctorat 2007, Corse), L’iconographie des décors peints à fresque en Corse à la fin du Moyen Age
16h20 – 16h40, Christiane Delcroix-Muller (doctorante, Lille 3), La représentation des péchés capitaux dans les éditions de Sermons de Geiler de Kaysersberg (1510 et 1516)
17h00 – 17h20, Laure Dorchy (doctorante, Bruxelles), L’iconographie minière autour de 1500 : le cycle narratif du collier dit « du doyen de la corporation des orfèvres de Gand »


Journée d'études du vendredi 26 septembre 2003

au Centre Allemand d'Histoire de l'Art
10, Place des Victoires, 75002 Paris

9h00, Accueil

9h15, Christian Heck, Introduction

Première partie, présentation de recherches récentes

9h30-10h15, Laurence Aventin, Des images au lieu de la parole. Le décor des pupitres de l'ambon d'Ajello de la cathédrale de Salerne (Campanie, dernier quart du XIIe siècle)

10h30-11h15, Guylène Hidrio, Recherches sur l'iconographie médiévale de la Sagesse : problèmes et méthodes (à partir d'un folio de la Bible de Saint-Bertin, XIIe siècle)

11h30-11h45, pause

1h45-12h30, Laurence Rivière Ciavaldini, De l'ici-bas à l'au-delà : l'Apocalypse comme miroir du prince (manuscrit de l'Apocalypse réalisé au XVe siècle pour les ducs de Savoie)

12h45-14h15, pause déjeuner

14h15-15h00, Jean-Marie Guillouët, Les portails de Saint-Pierre de Nantes : un exemple de légitimation par l'image au milieu du XVe siècle

15h15-15h30, pause

Seconde partie, programmes de recherches et moyens documentaires

15h30-15h50, La base iconographique Mandragore (Bibliothèque Nationale de France), par Jean-Pierre Aniel, conservateur au département des manuscrits

15h50-16h10, La base Enluminures (manuscrits enluminés médiévaux des bibliothèques municipales), par un représentant de la Direction du Livre et de la Lecture

16h10-16h30, L'indexation iconographique dans les bases de données patrimoniales, par Hélène Verdier, conservateur général du patrimoine, Ministère de la Culture

16h30-17h00, débat sur les trois communications

17h00-17h30, table ronde finale, Les études en iconographie médiévale : quels moyens, quelles méthodes, quelles perspectives ?



Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Secondes rencontres du GRIM
Journée d'études du lundi 6 juin 2005

à l'Institut National d'Histoire de l'Art,
salle Walter Benjamin
2 rue Vivienne, 75002 Paris

Programme

9h00, Christian Heck, Introduction

9h15 – 9h55                        Cécile Fouquet Arnal, Statut de l’image et enjeu de l’espace marginal dans les psautiers du XIe siècle : le Ms. Reg. Lat. 12

10h15 – 10h55            Rémy Cordonnier, L'image conçue comme propédeutique à la médiation spirituelle dans le Traité des oiseaux d'Hugues de Fouilloy (1130-1140)

11h15 – 11h30 Pause

11h30 – 12h10            Michele Tomasi, La chapelle de Saint-Isidore dans la basilique Saint-Marc de Venise (1348-1353)

12h30 – 14h00 Pause déjeuner (libre)

14h15 – 14h55            Véronique Dalmasso, L'interprétation de l'iconographie du Baptême de Jésus peinte sur les retables toscans du XIVe et de la première moitié du XVe siècle

15h15 – 15h55            Julia Drobinsky, Une copie critique : remaniements et adaptation dans un programme iconographique posthume des œuvres de Guillaume de Machaut

16h15 – 16h30 Pause

16h30 – 17h10            Carine Durand, L'illustration du Roman de Troie et de ses dérivés dans les manuscrits français (XIIIe-XVIe siècle) : prise en compte des variantes narratives et mise en œuvre de schémas

17h30 – 18h00 Echange final



Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Troisièmes Rencontres du GRIM
Journée d'études du lundi 15 mai 2006 à Paris

à l'Institut National d'Histoire de l'Art, salle Vasari
2 rue Vivienne, 75002 Paris

Programme

9h00, Christian Heck, Introduction

9h10 – 9h50                        Neil Stratford (émérite, British Museum) Le pilier roman de Souvigny

10h10 – 10h50       François Boespflug (Université de Strasbourg) et Yolanta Zaluska (CNRS) Le Baptême du Christ dans la Bible moralisée de Tolède. Les textes et les images

11h10, Pause

11h30 – 12h10            Alison Stones (Université de Pittsburgh) Le Projet Lancelot-Graal : description et démonstration

12h30, Pause déjeuner (libre)

14h00 – 14h30,             Viviane Huys-Clavel (doctorat soutenu, Avignon, 2005) La pendaison de Judas : présence d'un hapax à Vézelay ?

14h45 – 15h15,             Santiaga Hidalgo-Sanchez (doctorante, Navarre) L'iconographie comme outil de la recherche sur le commanditaire : La chapelle Barbazana du cloître de Pampelune (Espagne, XIVème siècle)

15h30, Pause

15h45 – 16h15,             Marlène Delsouiller (doctorante, Lille) L'arbre sec dans les manuscrits enluminés de la Divine Comédie de Dante

16h30 – 17h00,             Florence Piat (doctorante, Rennes) Polysémie de l'image et problèmes d'interprétation : les représentations animales dans les stalles médiévales de l'ancien duché de Bretagne

17h15 – 18h00,             Echange final, et modalités de la mise en place du Répertoire du GRIM


Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Quatrièmes Rencontres du GRIM
Journées d'études des mardi 15 et mercredi 16 mai 2007

à l'Institut National d'Histoire de l'Art, salle Vasari, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Principaux thèmes des Quatrièmes Rencontres du GRIM :
mardi matin : - la peinture romane - l'iconographie profane
mardi après-midi : art gothique et gothique tardif de l'Europe au nord des Alpes
mercredi : - l'iconographie profane – matériaux et méthodes de l'iconographie

Programme du mardi 15 mai
(matin : doctorants et jeunes chercheurs ; après-midi : conférenciers invités)

9h00, Christian Heck, Introduction

9h10 – 9h40,             Delia Kottmann (doctorante, Tübingen) L’image de la femme de l’Apocalypse dans les peintures murales de Saint-Savin-sur-Gartempe

9h50 – 10h20,             Juliette Rollier (doctorante, Dijon) Etude des peintures murales romanes dans les anciens territoires bourguignons : le cas de Berzé-la-Ville, une image de la réforme grégorienne

10h30, Pause

10h50 – 11h20,             Roland Patin Les images du double (à partir du Frontispice des Moralia in Job, Dijon, ms 168, de 1111)

11h30 – 12h00,             Sandrine Pagenot (doctorante, Paris-IV) L'illustration d'un traité de chasse français du XIVe siècle, Le livre du roy Modus et de la royne Ratio, de Henri de Ferrières

12h30, Pause déjeuner (libre)

14h20 – 15h00                        Benoît Van den Bossche (Liège) Les originalités iconographiques des portails occidentaux de la cathédrale de Strasbourg : quelles sources interroger ?

15h10 – 15h50            Brigitte d'Hainaut-Zveny (Bruxelles) Iconographies, formes et usages. L'exemple des retables sculptés dans les anciens Pays-Bas fin XVe, début XVIe siècles

16h00,                        Pause

16h20 – 17h00            Thomas Lentes (Münster) L'ordre des images. Une Messe de saint Grégoire d'Israhel van Meckenem

17h30 – 18h00,             Echange final, et préparation des ateliers du mercredi

Programme du mercredi 16 mai 2007

            Selon les demandes unanimes des participants aux Troisièmes Rencontres du GRIM, le séminaire de cette année propose, le mercredi 16 mai, une journée d'ateliers permettant
- aux doctorants et jeunes docteurs (voire étudiants en Master 2), de présenter en cinq minutes leurs travaux en cours, ce qui ne peut matériellement être fait le premier jour
- des échanges organisés en blocs thématiques.
Cette seconde journée n'est pas réservée aux doctorants, mais largement ouverte à tous et sera fructueuse si des chercheurs avancés (universitaires, chercheurs) y participent.
La liste des thèmes des ateliers n'est ni complète ni close.

9h00 – 10h30, présentations individuelles, première partie

10h30 – 10h45, pause

11h00 – 12h30, ateliers thématiques, première partie : iconographie profane
De nombreuses questions proposées pour ces ateliers concernent
* l'interprétation possible de thèmes profanes dans un ensemble à dominante religieuse (trois cas principaux proposés : dans une église, dans les chapiteaux d'un cloître, dans un manuscrit)
* la variation éventuelle des interprétations de thèmes profanes en fonction du contexte

12h30, Pause déjeuner (libre)

14h00 – 15h00, présentations individuelles, suite et fin

15h00 – 16h00, ateliers thématiques, deuxième partie : matériaux et méthodes
* interpénétrations entre littérature vernaculaire, textes liturgiques et représentations figurées
* la circulation des modèles iconographiques à la fin du Moyen Age
* rapports entre dédicaces et programmes iconographiques
* rôle des sources apocryphes juives dans les images du christianisme médiéval
* interprétation des œuvres et sens de la lecture en Occident
* avantages et limites des bases de données

16h00 – 17h00, ateliers thématiques, troisième partie : études de cas, questions partagées
* iconographie de l'amitié et des sentiments
* le symbolisme de la couleur
* questions d'iconographie mariale
* iconographie de l'Education de la Vierge à la fin du Moyen Age

            Les ateliers thématiques n'ont pas vocation à épuiser des sujets qui mériteraient des journées spécifiques, mais doivent permettre, selon les demandes des doctorants,
- des échanges d'informations sur les thèmes de recherches des uns et des autres
- la mise en commun d'expériences, de méthodologies, de matériaux.
- la mise en place de contacts pour la poursuite d'échanges dans des réseaux informels.

Programme consultable sur : http://irhis.recherche.univ-lille3.fr/ (puis Projets divers /GRIM).



Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Cinquièmes Rencontres du GRIM
Journées d'études des mercredi 11 et jeudi 12 juin 2008

Entre reprises et mutations : transferts, emprunts, correspondances, oppositions

à l'Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Mercredi 11 juin, salle Vasari

9h00, Introduction, Christian Heck

9h10 – 9h35, Panagiota Karamaouna (EPHE), L’iconographie des donateurs en Cappadoce byzantine : le portrait dédicatoire à Kale kilisesi à Selime (Turquie, Cappadoce occidentale)

9h45 – 10h10, Nathalie Le Luel (Rennes), Entre oral et écrit, la mise en image monumentale des fables à l’époque romane : lecture à l’échelle du portail Saint-Ursin de Bourges

10h20 – 10h45, Séverine Lepape (BNF), Un exemple de mutation iconographique : l’Arbre de Jessé en France au début du XVe siècle

11h00, Pause

11h15 – 11h40, Eléonore Fournié (EHESS), Le Baiser d’Osée (début du XVe siècle)

11h50 – 12h15, Cécile Quentel Touche (EHESS et Brest), L'iconographie de la reine Brunehaut, entre histoire et légende : modèles, copies et recomposition du XIVème au XVIème siècle

12h30, Pause déjeuner (libre)

14h00 – 14h25, Christian Heck (IUF et Lille), Le RILMA (Répertoire Iconographique de la Littérature du Moyen Age), un nouvel outil pour les médiévistes

14h35 – 15h00, Jacqueline Leclercq-Marx (Bruxelles), Les monstres androcéphales d’origine antique au Moyen Âge. Transferts, emprunts et permanences

15h10 – 15h35, Béatrice Muller-Margueron (CNRS), De l'Antiquité proche-orientale au Moyen Age occidental : permanence de stéréotypes iconographiques

15h45, Pause

16h00 – 16h25, Franck Thénard-Duvivier (Grenoble et Rouen), Les ensembles de bas-reliefs de la cathédrale de Rouen : modèles et filiations au XIVe siècle (Lyon, Avignon)

16h35 – 17h00, Valentine Henderiks (Bruxelles), La production en série d’œuvres de dévotion privée dans l’atelier d’Albrecht Bouts : entre tradition et innovation

17h30 – 18h00,             Echange final

Jeudi 12 juin, salle Benjamin

9h00 – 9h25, Lylan Lam (Liège), Iconographie des valves de miroir gothiques : correspondances avec la littérature médiévale

9h35 – 10h00, Tatiana Dupin (Dijon), Etude du contenu dogmatique à travers l’analyse de deux Annonciations de Robert Campin

10h10 – 10h35, Welleda Muller (Dijon), La représentation des huchiers par eux-mêmes dans le mobilier liturgique des chœurs, et la conception de l’artiste entre Moyen Âge et Renaissance

11h00, Pause

11h15, Présentation individuelles très brèves (recherches en cours, doctorats en cours)

12h30, Pause déjeuner (libre)

14h00 – 15h30, ateliers thématiques, première partie : matériaux et méthodes
(la liste des thèmes n'est ni complète ni close)
* bases de données
* analyse sérielle sur la longue durée et sur différents supports
* l’ « influence » dans les images médiévales : définitions, exemples avérés
* interdisciplinarité (dont iconographie/anthropologie)
* une nouvelle « iconographie de l’art chrétien » (Réau) est-elle possible ?
* un « glossaire visuel » pluridisciplinaire pour l’iconographie médiévale ?

15h30, pause

15h45 – 17h00, ateliers thématiques, seconde partie : études de cas, questions partagées
* iconographie biblique, iconographie religieuse
* l’invention de la statue (de l’époque carolingienne à l’an mil)
* relation entre la peinture monumentale et peinture de manuscrits
* Problème de l’iconographie profane dans un cadre sacré
* de l’archange Michel à la figure de saint Michel
* l'iconographie du Satan tricéphale (sources, mode de diffusion, zone de diffusion).

            Les ateliers thématiques n'ont pas vocation à épuiser des sujets qui mériteraient des journées spécifiques, mais doivent permettre, selon les demandes des doctorants,
- des échanges d'informations sur les thèmes de recherches des uns et des autres
- la mise en commun d'expériences, de méthodologies, de matériaux.
- la mise en place de contacts pour la poursuite d'échanges dans des réseaux informels.



Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Sixièmes Rencontres du GRIM
Journées d'études des mardi 26 et mercredi 27 mai 2009

Mondes observés et mondes imaginés

à l'Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Mardi 26 mai, salle Vasari

9h00, Introduction, Christian Heck

9h10 – 9h55, Simone Piazza (Université de Montpellier 3), Un exemple d’intrusion du regard humain dans l’ordre divin: l’image des trois tentes dans la Transfiguration du monastère de Saint Gabriel à Airola près de Bénévent (Xe-XIe siècles)

10h10 – 10h30, Thierry Delcourt (Bibliothèque Nationale de France), Présentation de l’exposition prochaine La légende du roi Arthur (BNF, 19 octobre 2009-17 janvier 2010)

10h30 – 10h45, Pause

10h45 - 11h45, Isabelle Engammare (Librairie Droz, Genève), Les marges à drôleries dans les manuscrits gothiques. Enjeu méthodologique et défi éditorial

               

12h00 – 12h20, Dimitra Mastoraki (doctorante, Université de Paris I), Le rapport de Judas l’Iscariote avec l’argent et le démon à travers des images byzantines et post-byzantines. Interrogations sur leur valeur symbolique

12h 30, Pause déjeuner (libre)

14h00 - 14h20, Maria Alessandra Bilotta (doctorat 2007, Université de Pise), Images dans les marges des manuscrits toulousains de la première moitié du XIVe siècle : un monde imaginé entre invention et réalité

14h30 – 14h50, Megumi Tanabe (doctorat 2008, Université de Paris X), La réflexion sur l’ornement végétal dans les manuscrits français au XVe siècle

15h00, Pause

15h15 – 15h35, Sarah Laporte (doctorat 2006, Université de Bruxelles), Une peinture du maniérisme nordique dans une église arménienne ? Le surprenant avatar d’une Crucifixion

16h00, Départ pour le Louvre, pour une visite de l’exposition Les premiers retables (XIIe – début du XVe siècle). Une mise en scène du sacré (10 avril-6 juillet), présentée par Pierre-Yves Le Pogam, commissaire (visite strictement réservée, en ce jour de fermeture du Louvre, aux participants de la journée du GRIM).


Mercredi 27 mai, salle Vasari

9h00, Présentation individuelles brèves (recherches en cours, doctorats en cours)

11h00, pause

11h15, ateliers thématiques, première partie : matériaux et méthodes
- Importance de la source littéraire dans l’analyse iconographique (Moyen Age tardif)
- Rôle de l’ornement sur différents supports
- Différence du traitement iconographique en fonction du support
- Rapport image/inscription/texte, notamment dans le cadre monumental
- Doit-on classer les images en fonction de leurs formes ou de leurs "fonctions"?
- Méthodes de datation des œuvres

12h30, Pause déjeuner (libre)

14h00, ateliers thématiques, suite
- Sérialité des images
- Le statut « marginal » d’une œuvre
- Sémiotique du visuel
- Bases d’images disponibles, droits pour publications

15h30, pause

15h45, ateliers thématiques, seconde partie : études de cas, questions partagées
- Iconologie de l’architecture
- Les thèmes infernaux au Moyen âge
- Images du Diable : attributs, couleurs, formes, symbolismes

- la représentation de l'eau (mer, rivière, lac, etc.) et du vent

- les handicapés

- les métiers de la campagne (apiculture, jardinage, agriculture, etc.)

- autres thèmes (propositions en attente)

17h00, Conclusion finale des Rencontres du GRIM 2009

La liste des thèmes abordés dans les ateliers thématiques n’est pas close, et les participants qui n’ont pas encore envoyé leur feuille d’inscription sont invités à y indiquer les sujets qu’ils veulent ajouter aux échanges. Les ateliers n'ont pas vocation à épuiser des sujets qui mériteraient des journées spécifiques, mais doivent permettre :
- des échanges d'informations sur les thèmes de recherches des uns et des autres
- la mise en commun d'expériences, de méthodologies, de matériaux.
- la mise en place de contacts pour la poursuite d'échanges dans des réseaux informels.



Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale
Huitièmes Rencontres du GRIM – mardi 22 mars 2011

Fréquence ou rareté des thèmes iconographiques : entre l’unicum et la série
à l'Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

9h00, Introduction, Christian Heck

9h10 – 9h30, Ambre Vilain – De Bruyne (doctorante, Lille 3), La légende du Chevalier au cygne sur le sceau de Boulogne-sur-Mer (XIVe siècle) : un hapax sigillaire

9h40 – 10h00, Hélène Sirantoine (doctorat 2009, Bordeaux), Dialoguer par l’image avec la monarchie : l’exception dans les portraits du Liber testamentorum d’Oviedo (début XIIe s.) et du Livre des estampes de León (fin XIIe s.)

10h10 – 10h30, Béatrice de Chancel-Bardelot (INHA), Iconographie de la Vierge de pitié : le cas de la Touraine du milieu du XVe siècle au milieu du XVIe siècle

10h45, Pause

11h00 – 11h30, Brigitte Roux (Genève), Voir l’inconcevable : l’Annonciation et ses témoins

11h40 – 12h10, Hanna Vorholt (Londres), The iconocity of the page in Lambert of Saint-Omer’s Liber Floridus

12h 30, Pause déjeuner (libre)

14h00 - 14h20, Bertrand Cosnet (doctorant, Tours), La question de l’unicum dans l’imagerie des vertus au Trecento : entre variations figuratives et autonomie iconographique

14h30 – 14h50, Audrey Ségard (doctorante, Lille 3), Sainte Elisabeth de Hongrie et l’Agnus Dei : unicum ou variante de l’imitatio Christi dans les manuscrits enluminés (XIIIe - XVe siècle) ?

15h00 – 15h20, Tania Kambourova (doctorat 2004, EHESS), Hapax ou reproduction à l’identique : le cas des donateurs dans les icônes chypriotes du XVIe siècle

15h30, Pause

15h50 – 16h10, Haude Morvan (doctorante, Paris IV et La Sapienza), L’iconographie de la cérémonie des funérailles dans les monuments funéraires en France et en Italie au XIIIème siècle

16h20 – 16h40, Caroline de Barrau (doctorat 2010, Toulouse), Les portails latéraux du transept de la cathédrale de Rodez (XIVe – XVe siècles) : nouvelles propositions iconographiques

17h00 – 17h20, Janine Michel (doctorat 2011, EHESS), Les représentations iconographiques du miracle du pendu-dépendu,  XIIIe-XVIe siècle

Responsables :
Christian HECK
Membre senior de l'IUF

G

GRIM

Groupe de Recherches en iconographie médiévale